20

UN BEAU CHEF - D’OEUVRE

Marie. Ma fille bien-aimée, comme Je suis heureuse de rein plir ces devoirs eaavers imite âme comme la tienne, qui aime Mon Jésus et Moi-même d’un amour si intense.

Sois sûre qu’avec un peu (le borine volonté de ta part, à toi aussi, nous arriverons à ôter toutes les scories, tout ce qui n’est pas parfaitement conforme aux désirs (le Mon Jésus et aux Miens, et il en résultera un beau chef-d’oeuvre à présenter ait Père.
Courage et au travail


Jésus. Ma (‘Itère fille, pardonne-Moi si J’interromps ta prière pour te dire ce qui Me tient à coeur. J’ai déjà parlé à ton coeur durant la prière pour te montrer un aspect (le Mon amour, celui (lui Me fait prisouinier d’autour dans le saint Tabernacle.
J e t’invite à te souvenir de Moi durant le jour, tandis que l’on Me laisse dans la solitude et l’abandon. Je ne pouvais faire un plus grand don aux hommes. Après le Sacrifice de la Croix, c’est le don le plus grand, celui (lui fait ole Moi votre Nourriture, votre Compa gnou, votre Victime d’expiation. Et pourtant, l)Ctt nombreux sont ceux qui M’aiment.
Beaucoup M’outrageait, et alors que Je ne donne qu’amour, Je ne recueille que haine, mépris, indifférence et froideur. Toi, du moins, aime-Moi ! Je t’en prie, que nos rencontres dans la Sainte Communion soient préparées, qu’elles soient la rencontre de deux coeurs qui s’aiment et se donnent l’un à l’autre.
Il suffit d’une Communion pleine d’amour pour marquer le début d’une vie sainte. Il suffit d’une Communion sacrilège pour apporter le bouleversement dans une âme et en faire la demeure du Démon.
Ma f ille, écoute Mon enseignement et fais-Moi aimer, Je t’eut prie. Fais que les âmes, également par ton intermédiaire, comprennent la grandeur de ce Don.
Qu’elles le reçoivent avec amour, qu’elles le gardent dans leur coeur, car 11 sera pour elles cause de bénédiction ou de damnation éternelle.
Je te bénis, Ma fille.


21

20