24

Elle est la gloire et le délice des vierges, car c’est vraiment l’Eucharistie (lui donne le désir de la virginité et de la chasteté, qui seule les conserve et les garde.

Elle est la joie de tant de mamans découragées et éprouvées qui, dans la Conumnunion quotidienne, puisent la force d’affronter les tribulations et les croix familiales.

Oh oui, l’Eucharistie est un Pain Céleste que Je vous ai donné et que, par l’intermédiaire de Mes Ministres, Je vous donne contiunellement pour le bonheur de votre vie terrestre, et comme viatique isour pouvoir accomplir le voyage vers la vie du Ciel, à laquelle vous êtes destinés.
Bénissez-le, ce Pain, et accueillez-le dans votre coeur, déjà purifié par le Sacrement de la Sainte Confession, avec le respect et le recueillemnent requis, avec l’amour et la reconnaissance qui conviennent pour recevoir un précieux Don du Père qui vous aime tant.
Trop de chrétiens, hélas ! Me méprisent, sont indifférents, ci dégoûtés de cette nourriture, comme jadis dans le désert, les Hébreux furent dégoûtés de manger la manne que le Seigneur faisait pleuvoir du Ciel, chaque jour.
Beaucoup le répudient, ce Pain béni, le méprisent et le piétimmemit.
Si tu savais, Ma fille, combien de sacrilèges se commettent même en un seul jour, dans le monde !... C’est ce don sublime, gage d’amour et de Vie éternelle, qui est méprisé et piétiné.
Ma fille, répare ces outrages qui font profondément souffrir Mon Coeur
Mes délices, c’est d’être avec les hommes, même si la compagnie des Anges et des Saints du Ciel forme, avec Moi, en Paradis, umie société fort agréable. Mais Moi, Je désire le salut des hommes. Je connais leur incapacité et leur faiblesse, c’est pourquoi J’éprouve ce désir très vif et infini de pouvoir les aider à surmonter les obstacles et les dangers pour arriver à la Patrie bienheureuse.
Vivre en communiant souvent, c’est vivre unis à Dieu et anticiper cette Communion éternelle avec Lui qui formera vos délices pour toute l’éternité.
Fais en sorte que tes Communions soient vraiment la renco:mtre de ton coeur avec le Coeur de Dieu.
Donne-Lui de la joie en y apportant un cceur pur et plein d’amour.
C. —— Jésus, je me sens fatiguée et incapable de continuer, 1meumt- être ai-je commis quelque erreur?
Jésus. iNon, Ma fille, va te reposer ; nous reprendrons ce sujet une autre nuit.

25

24