32

Maintenant Je vais te mettre en garde sur quelques détails.
Sache voir en tous ceux qui viennent ici la copie de Mon Visage, Ma Personne, Moi-même, afin de les traiter tous avec une égale bonté, avec une grande charité et un grand respect.

UN COEUR DE MAMAN

Pour toi, tous ceux qui viennent ici sont bons, car s’ils ne l’étaient
pas, ils ont cependant la possibilité de le devenir. Dis à tous une bonne parole qui les élève spirituellement. Fais qu’ils sentent en toi un coeur de maman qui partage leurs peines et leurs soucis.
Ne pense pas à ce que l’on dira de toi, ne t’en préoccupe pas. Lorsque tu as tout fait avec une intention droite, que t’importe si les autres murmurent ou critiquent ? Le mérite sera pour toi, même si l’issue des choses n’est pas satisfaisante pour tout le monde.
Vis dans la sérénité et dans la paix. Laisse à Moi les préoccupations et les soucis dc tes affaires, quelles qu’elles soient ; et considère toujours le but, regarde en haut. Le secours doit toujours te venir de Là, même lorsque Je Me sers de ceux qui t’aiment ou (lui t’entourent.
C. Merci, Jésus, de tout ce que Tu ni’as dit. Je profiterai (le Tes enseignements ; niais, je T’en prie, aide-moi
Jésus. Oui, Ma chère fille, ne doute jamais de Mon secours. Je suis Moi-même plus intéressé à t’aider que toi, tu ne l’es à Me demander du secours.
Continue ta mission dans la paix et la sérénité, et confie-toi toujours à Ma Maman qui t’aime d’un amour de prédilection. Je te bénis et avec toi, Je bénis toute ta famille.


SEUL L’AMOUR SAUVE

Marie. Mes chers enfants, Me voici de nouveau ici, au milieu de vous. Merci de cette rencontre, qui doit être surtout une rencontre d’Amour.
Quand les hommes comprendront-ils que seul l’Amour sauve le inonde ? Mes enfants, répandez l’amour, aimez l’amour, pratiquez la charité, car celui qui est dans l’amour est en Dieu et hors de l’amour, il n’y a pas de salut.
Aimez-vous réciproquement, aidez.vous et pardonnez-vous ; soyez indulgents pour les défauts des uns et des autres, cachez les défauts d’autrui ; ~ contre, vous vous efforcerez, chacun, de voir les vôtres.

33

32