39

à tout instamit et vous appeler pour le jugement de Dieu ; car le Seigneur désire votre conversion et votre sanctification ; vous devez changer de vie et songer plus au Ciel qu’à la terre et à ses plaisirs.
Quelquefois, ce sont les bons, les petits enfants, les innocents qui somat frappés et qui paient pour les méchants ; et cela aussi est un acte de la bonté de Dieu, car si les méchants étaient frappés, ils se damneraient tandis que les autres, bien que saisis violemment, Je peux les sauver.
Un second motif (le la souffrance damas le miiomide est le péché. Il doit être payé. Moi-même, n’ai-Je pas subi le martyre de la Croix pour payer les péchés ? Moi-même, mie Me suis-Je pas fait homme pécheur, parce que Je Me suis couvert des péchés de tous les hommes et, de ce fait, ne suis-Je pas devenu l’Homme de douleur?

LA COGNEE EST A LA RACINE

Maintenant, les hommes continuent de pécher ; c’est pourquoi ils doivent continuer à souffrir, car la souffrance est aussi le châtiment du péché. Je réserve au monde impénitent des châtiments terribles que seule la main de Marie, Ma Mère, peut M’empêcher de déchaîner
C’est pourquoi, âmes chères, unissez-vous à Elle ; offrez avec Elle vos prières et vos souffrances, pour que le inonde se détourne du péché et que Mou Coeur s’apaise.
A cause du péché, J’ai promis (le détruire le monde et J’ai emavoyé le déluge ; or, mnême si ce cataclysme ne se reproduit plus, d’autres mitoyens de destruction et de mort menacent le monde.
Convertissez-vous, Mes enfants, car la cognée est à la racine et Ma main sera fort lourde pour les impénitents ! Convertissez-vous à une vie pure et sainte
L’immoralité déborde, les églises sont vides, la foi disparaît. Mes enfants, enfants de la Croix, vous, du moins, aimez-Moi ! Soyez parfaits damas l’observance de Mes lois, agissez en conformité à ces lois et priez le Père que, pour quelques bons, Il épargne les nombreux méchants.
Et toi, Ma C., emploie-toi à faire connaitre Mes (lésirs et Mes volontés au monde qui va à sa perte.
Parle, lis et propage Mes leçons que Je te dispense afimi qu’une bonne partie au moins de ceux que tu approches se convaimiquent de (Ses vérités et, e~ se salivant ejux-mênies, M’aident à sauver le immonde.


MARTYRISEE DANS SON COEUR

C.
Jésus, dois-Tu me dire quelque chose ?
40

39