5

peina, se sacrifia et pria beaucoup pour toute sa famille et pour tous ceux qui vivaient avec elle et la suivaient.
C’est pourquoi tu jouis des fruits de sa vie si sacrifiée et si rein- plie d’amour pour Dieu. Maintenant, elle est au Ciel avec Moi et avec Ma Maman qu’elle a tant aimée sur la terre.
Prie-la chaque jour, Tu auras son aide, toi qui, de sa part, bénéficiais d’une particulière prédilection, étant sa dernière fille, et prie-la aussi pour tous tes enfants selon la chair et selon l’esprit. Elle est grande, la puissance des Saints du Ciel, surtout celle des Saints qui sacrifièrent toute leur vie par amour pour Moi et pour leur prochain.


C.
Maman du Ciel, Marie, veux-Tu, Toi aussi, nie bénir et me
conseiller ?
Marie. Conforme-toi à ce qui t’a été dit. De ce lieu, fais de plus en plus une maison de prière. Ne vous attardez pas en bavardages inutiles, ne perdez pas votre temps ; parlez à voix basse et respectez Ma présence continuelle.
C., Ma fille bien-aimée, Je suis si heureuse que tu aies pris à coeur de détruire tes petits défauts ; Moi aussi, Je t’aiderai et tu verras que tu pourras atteindre cette perfection que Je désire tant de toi.
Aime-Moi, parle de Moi et fais-Moi aimer. Répands le Chapelet que ta chère maman récitait jour et nuit avec tant d’amour. C’est pour cela aussi qu’elle est montée si haut dans le Ciel et qu’elle est si puissante en faveur de vous tous.
Tous les dévots de Mon Chapelet jouissent de faveurs spéciales au Ciel, après avoir bénéficié de dons particuliers sur la terre.
Je te bénis, Ma fille, et Je t’affirme que ces messages te sont dictés par le Ciel.


C’est Moi qui parte
Vendredi 15 mars 1968

C. Pardonne-moi, Jésus. Peut-être ai-je manqué de promptitude dans mima réponse à Ton appel. Parle-moi maintenant, je T’en prie, et instruis-moi. Dis-moi des hoses utiles pour moi et pour les autres.
Jésus. Oui, Ma fille, ta rapidité et ton désir d’écouter Ma parole Me consolent.

6

5