59

Tout homme porte en lui l’inclination au mal, l’aspiration aux plaisirs, et les passions qui l’entraînent vers le bas, vers la satisfaction de ses sens.
Mais l’homme pur, qui a maîtrisé ces inclinations, mène une vie céleste, domine son corps aux penchants mauvais, regarde en haut et veut, dès lors, vivre la vie qui le conduira au Ciel, à savoir une vie angélique.
Cela ne signifie pas qu’il ne doive plus avoir de soucis matériels comme le manger, le boire, le dormir, le travail et les difficultés car tant que l’on est en ce monde, on ne peut se soustraire à de tels soucis ni à de telles nécessités. Mais on se sert de tout avec maîtrise et par obligation, avec la conscience que toutes ces choses servent à vivre et que l’on ne vit pas pour elles.

QU’ILS COMPRENNENT BIEN!

C’est pourquoi demande à Mon Père que se multiplient sur la terre ces appels à la vie, vécue de manière angélique, et que les appelés comprennent bien ce qu’ils abandonnent et ce que le Seigneur attend d’eux.
Ils laissent la terre pour le Ciel ; ils laissent la fange pour la vertu. La chasteté est une vertu éminemment divine. Personne ne peut prétendre se l’imposer sans le secours du Ciel. On ne peut que la désirer et l’implorer par une prière intense.
L’appel à la chasteté, et par ces mots, Je veux signifier la chasteté parfaite ou virginité cet appel vient directement de Moi et en effet, Je vous l’ai dit au cours de Ma vie mortelle, en M’adressant aux Apôtres, que ce n’étaient pas eux qui M’avaient choisi, mais Moi qui les avais choisis.

En les appelant à l’apostolat, Je les avais appelés aussi à la chasteté, bien que quelques-uns d’entre eux, comme Pierre, fussent déjà mariés.
La chasteté que Je désire dans les âmes privilégiées qui se consacrent à Moi, est la pratique complète de cette vertu, poussée jusqu’à l’héroïsme.
C’est pourquoi être chaste ne signifie pas seulement conserver son corps intact, mais garder aussi son coeur et son esprit pour en faire la demeure du Roi.
Combien sont rares, Ma fille, les consacrés qui, persévérant dans leur promesse, renoncent à tout ce qui pourrait, ne fût-ce que d’une manière infime, ternir ou mettre en danger leur pureté virginale.

60

59