86

Et Moi, Je te promets par les mérites infinis de ce Sang que J’ai répandu jusqu’à la dernière goutte sur la Croix Je te promets que Je te répondrai
« Aujourd’hui, oui, aujourd’hui même, tu seras avec Moi dans Mon Royaume ».


~ Savoir attendre
Samedi Saint 13 avril 1968 (2 h. 25)
C. Mon Jésus, miséricorde!
Jésus. Ma chère fille, en cette nuit de la Vigile de Pâques, permets- Moi de M’entretenir avec toi sur un sujet qui échappe très souvent à l’esprit et au coeur humains, peu attentifs à discerner les choses sacrées et à les aimer.
Je te parlerai de la vertu de patience. Cette vertu est de grande importance dans la vie parce que la vie est tout entière un exercice de patience.
il faut savoir attendre, savoir patienter; il faut, par la patience, se posséder soi-même.
Vous voudriez voir réalisés vos désirs, vos rêves, dès qu’ils apparaissent à votre regard et vous ne vous rendez pas compte que rien n’arrive jamais avec précipitation, mais que tout se produit par degrés.
Dieu Lui-même, dans Ses oeuvres grandes et petites (et les oeuvres de Dieu ne sont jamais petites), agit toujours progressivement, avec ordre, sans précipitation, sans heurt, en sachant attendre.
C’est ainsi qu’il a agi dans l’oeuvre de la création et c’est ainsi qu’Il agit toujours en tout, dans les âmes et dans le monde.
Veille toujours sur toi, Ma chère fille, et ne prétends pas prendre la place de Dieu ni Le surpasser.
Beaucoup de Mes enfants croient pouvoir Lui donner des conseils et Lui apprendre comment réaliser les choses selon leurs pensées. Mais les pensées de Dieu voient très loin. II voit tout selon le plan de salut du monde entier.
De quelque genre que soient les événements, c’est ainsi que tu devrais les considérer, toi aussi en fonction de ton salut et du salut des autres. Si tu envisageais ainsi les choses, tu laisserais faire à qui de droit, c’est-à-dire à Dieu, parce que c’est Lui qui dirige le inonde et tu te fierais à Lui, avec la certitude que tout ce qui arrive est pour ton plus grand bien.
Quelle paix, quelle maîtrise de soi dans l’exercice de la patience L’homme patient répand dans le milieu où il se trouve une grande sérénité, une grande tranquillité et une grande joie.


87

86