95

juste, que l’âme qui a haï Dieu et Le hait jusqu’au dernier instant (le sa vie, choisit de se précipiter en ce lieu où elle pourra Le haïr pendant toute l’éternité.
Tu comprends combien grande est cette malice et tu peux comprendre, non pas parfaitement, mais au moins partiellement, pourquoi Dieu, tout en étant le meilleur des Pères, doit châtier le fils rebelle d’une manière aussi terrible.
Cependant, l’Enfer n’a pas été créé pour l’homme parce que Dieu veut que tout le monde soit sauvé, mais il permet qu’y aillent ceux qui délibérément et obstinément, veulent y aller.
Deux routes conduisent au but.
Celle de l’innocence et de la pénitence conduit à la vie éternelle de gloire.
Celle du plaisir et de l’égoïsme, compris (en toutes ses acceptions) comme un manque d’amour, conduit à la perdition éternelle.

A TOI LE CHOIX!
C. Est-il possible, avec l’aide de Dieu, de conquérir le Paradis?
Jésus. Oui, c’est possible, mais justement tu dois le conquérir. Toute conquête suppose une bataille, toute bataille suppose le sacrifice et quelquefois l’effusion de sang. A toi le choix
Je t’ai parlé de l’Enfer pour qu’une sainte crainte te maintienne toujours sur tes gardes. De même que celui qui se tient sur le bord d’un précipice prend bien garde de n’y pas tomber, de même toi, pense souvent à ces vérités que Je suis en train de te détailler. Fais-les tiennes, reçois-les avec crainte et reconnaissance, car si Je te parle aussi de la Justice de Dieu exercée dans le châtiment terrible qu’il a préparé, Je le fais avec le même amour et la même sollicitude que témoigne une maman à son petit enfanf, pour l’avertir des dangers qui le menacent, avec le seul désir qu’il les évite.

MON JESUS MISERICORDIEUX
Marie Mes chers enfants, merci d’être venus dans cette maison si bénie de Moi. Je vous bénis et Je vous invite à célébrer avec ferveur et joie la fête de Mon Jésus Miséricordieux et infiniment bon.
Il a voulu que Sa fête coïncidât avec le Dimanche « In Albis » que les premiers chrétiens célébraient en recevant le baptême. Le baptême donnait à ces néophytes la blancheur de la robe qu’ils revêtaient. Eh bien, ce qu’ils obtenaient, grâce au baptême, vous est donné à travers le Sacrement de la Miséricorde.
Donnez à Mon Jésus la possibilité de répandre sur vos âmes Sa Miséricorde infinie, en vous approchant d’une façon digne de ce grand

Note :
Le Deuxième Dimanche de Pâques est la nouvelle dénomination du
Dimanche de «Quasimodo ou « In Albis ».
Jésus désire que le Deuxième Dimanche de Pâques soit considéré comme % la Fête de Sa Miséricorde.

95