17

grandir pour ne pas être anormal, de même spirituellement, il doit se perfectionner pour ne pas demeurer un éternel enfant.
Il
est vrai aussi que Je vous ai dit que si vous ne deveniez pas
comme de petits enfants, vous n’entreriez pas dans le Royaume des Cieux, mais cela doit être compris pour les vertus que doit posséder l’homme et qui sont l’humilité, la simplicité, la promptitude à pardonner et toutes les autres qualités propres à un bon enfant. Il ne faut certainement pas prendre cette parole au sens de rester de petits enf ants, c’est-à-dire de ne pas grandir dans la vie spirituelle, ce qui serait une anomalie, comme pour la vie physique.
Tout, dans le monde, naît, grandit, se développe et atteint la maturité; il doit en être ainsi également sur le plan spirituel.

L’OBLIGATION DE TENDRE A...

Tu ne sais pas à quel âge tu parviendras, parce que tu ignores quand viendra la mort ; cependant, tu ne t’assieds pas pour l’attendre. De même, tu dois te comporter ainsi dans la vie spirituelle.
Tu ne sais pas quand le Seigneur te demandera compte de toi, de l’état de ton âme, ni à quel degré tu es parvenue sur le chemin de la perfection; peu importe. Tu dois, chaque jour, tendre à progresser pour atteindre le maximum, noa pas ce que toi-même, tu désires, mais ce que Dieu a fixé pour toi. En outre, comme tu ne sais pas à quel point le Seigneur te veut parfaite, il te reste l’obligation de désirer le plus haut degré et d’y tendre.
Tu Me demanderas en quoi consiste cette perfection chrétienne. Je te l’explique. Tout le monde n’a pas le même degré de visibilité. il y a ceux qui voient bien de loin et de près; ceux qui voient bien de loin seulement; d’autres, de près uniquement. La vision parfaite, c’est la première. Les autres delrés de vision sont défectueux, mai5 tu peux les corriger grâce aux lunettes et les rendre presque aussi parfaits que la première.
Dans la vie spirituelle, il y a aussi une perspective, une manière de voir les choses de Dieu. Les voir avec clarté dans la lumière de Dieu serait désirable et parfait mais très souvent, ce n’est pas possible ; notre incapacité ou le muique de dons supérieurs ne nous pernettent pas de bien voir.
Dans la vie spirituelle, il Faut aussi nous pourvoir de moyens qui nous aident à éclairer notrt intelligence, à discerner et à apprêcier les choses de l’esprit. Tu n’es pas seule dans cette étude et tu ne


118

17