32

Cette Oeuvre de miséricorde est très agréable à Non Coeur; par ton bon exemple, tu dois t’efforcer d’y donner et d’y apporter cette empreinte chrétienne qui sert à raviver la foi.
Avant tout, Je t’avertis que si les larmes ne sont pas â condamner, car Moi aussi, J’ai pleuré maintes fois durant Na -vie mortelle, le désespoir et tout ce qui le manifeste extérieurement, est à condamner. En tout, même devant la douleur, les chrétiens doivent garder une attitude exemplaire.
Tu sais que J4 mort n’est pas une fin en soi, ruais qu’elle ouvre la porte de la vi’e éternelle. Si vous le croyez et si vous vous rendez compte que, sur la terre, vous traversez une période d’épreuve plus ou moins longue, toi, tu comprends tout de suite que l’on ne peut regarder la mort en face avec crainte, nais que l’on doit se préparer à la rencontrer, afin que la conclusion de la vie terrestre et le eonimeacernent de la vie céleste soient la joyeuse accession au but
C’est pourquoi Saint Paul avertissait les premiers cbrétieus en leur disant « Ne pleurez pas comme ceux qui n’ont pas la foi ».
Que l’on donne aux corps une digne sépulture, c’est l’un de Mies désirs, car vos corps ont été consacrés et, un jour, ils ressusciteront glorieux et triomphants pour ne plus jamais mourir
De même, en ornant les tombes de fleurs et de lumières, on donne une marque de foi car on montre que l’on croit en la résurrection.
Cependant, n’oublie pas qu’au-dessus de ces choses matérielles, ou de pair avec elles, tu dois mettre ce qui peut apporter un avantage spirituel à tes défunts, soulager les peines du Purgatoire et aider ces âmes â atteindre la Patrie bieaheureuse.
N’oublie pas que la justice de Dieu est infinie et si, avec trop de facilité, vous basant sur votre jugement, vous pensez que vos êtres chers ont atteint la gloire et que, pour cette raison, vouas les oubliiez, vous courez le risque de les laisser souffrir beaucoup flus longtemps en Purgatoire.
N’oublie jamais ceux qui te sont chers; si, par la suite, ils n’ont plus besoin de suffrages, ils recueilleront tes prières et prieront pour toi, tandis que tes suffrages iront au profit d’autres ânes, et toi, tu te feras de nombreux amis. Rappelle-toi que, même en cela, tu seras mesurée avec la mesure dont ta auras usé pour les autres.
La visite aux cimetières M’est agréable aucsi là, tu peux prier pour tout le monde et t’arrêter pour méditer sur le néant des choses qui passent, sur la brièveté de la vie et l’incertitusle de l’heume. Tu peux en arriver à ces pensées par la diversité d’âges des persoanei ensevelies, mais ne donne pas à cette visite une valeur supérieure à celle de l’accomplissement de tes devoirs religieux, au point de la faire passer avant ceux-là.

32