41

Ce qui est imparfait déplaît non seulement à Dieu, Perfection infinie, mais encore aux hommes qui, tout en ne possédant pas la perfection, la désirent chez les autres.
Si vous étiez tous parfaits, il vous serait facile de vivre ensenm hie, comme il sera agréable de vivre au Paradis où rien n’entre qui ne soit parfait.
Tant que vous vivrez sur cette terre, il y aura pour vous ce genre de croix: supporter un caractère différent du tien; accepter les heurts inévitables avec celui qui pense autrement que toi; accepter d’avoir le coeur en larmes et de devoir rire avec celui qui est heureux; voir péricliter tes affaires et devoir te réjouir du bonheur de celui qui raconte de fabuleuses réussites.
Tout n’est que heurts et ennuis qui rendraient l’existence insupportable, sans l’intervention de cette oeuvre bénie de miséricorde dont Je t’ai parlé qui, basée sur la charité, te facilite le support des autres.
Je t’ai dit qu’elle a pour base la charité, mais elle est composée aussi de patience, d’humilité, d’obéissance et nécessairement de compréhension, de générosité et d’une bonté sans limites. Si, en effet, tu mets ensemble toutes ces qualités et ces vertus, tu constates que les personnes ennuyeuses disparaissent et, auprès de toi, tu trouves des personnes très aimables avec lesquelles tu éprouves beaucoup de plaisir à parler et à vivre.
Rappelle-toi que tu as beau t’efforcer de supprimer tes défauts, il t’en restera toujours quelques-uns qui te rendront peu agréable aux autres. Pense souvent à cela pour qu’à ton tour, tu puisses excuser les imperfections ou les vrais défauts de ton prochain et non seulement le supporter, mais Paimer tel qu’il est, avec son caractère, sa personnalité et ses déficiences.
Tout cela, fais-le toujours par amour pour Dieu, car si le Père du Ciel désire que vous vous aimiez mutuellement, si vous vous aimez, si vous vous excusez et vous supportez par amour pour Lui, vcus donnez une valeur divine à une action humaine et de ce fait, vous la rendez digne d’une récompense éternelle.
Imite Mon exemple, Mn fille; car, bien qu’étant Dieu et possédant toutes les vertus et les capacités à un degré infini, Je Me suis adapté à tout le monde, supportant l’avarice et la trahison de Judas, l’infidélité et le respect humain de Pierre, l’hypocrisie des Pharisiens, l’orgueil, la malice, la méchanceté, l’ingratitude de tout un peuple qni, pendant trois ans, M’avait suivi.
Il avait vu Mes miracles, il avait touché de in main Ma Puissance, Ma Sagesse et Ma miséricordieuse Bonté, sans en rien comprendre.
Fais-toi toute à tous pour les gagner tous à Dieu. Telle est ta mission et celle de tout vrai chrétien.

24s)

41