51

I -—-.. —— - -— _____
ments institués par Jésus. Faites descendre encore son sang pour qu’il lave tous les péchés du monde. Célébrez chaque jour, avec amour et douleur, dans une intime participation de vie, le sacrifice de la sainte Messe, qui a la capacité de réparer et de détruire tant de mal dans le monde. Aimez, avec le Coeur de Jésus, tous vos frères, mes enfants. Combien s’en vont sur les chemins de ce monde comme un troupeau sans pasteur et sont exposés à tous les dangers! Combien parmi eux sont blessés par le péché, devenus esclaves du mal, victimes de la haine! Combien nombreux sont les pauvres, les démunis, les faibles, ceux qui souffrent... Toutes les souffrances de mes enfants sont comme un cri désespéré qui appelle à l’aide et qui arrive jusqu’à moi et blesse profondément mon coeur de Maman.

Je suis avec vous sur toutes les routes du monde J’aide, avec ma miséricorde maternelle, tous mes enfants qui rencontrent uue plus grande nécessité~ je sauve celui qui est perdu, je guéris celui qui est malade, jc console l’affligé, j’encourage celui qui est découragé, je relève celui qui est tombé, je retrouve celui qui s’est égaré.
L’heure a sonné du triomphe du Coeur Immaculé de votre céleste Maman, l’heure du grand miracle de la divine miséricorde.
Mais je veux agir à travers vous, mes fils de prédilection. C’est pourquoi je vous invite tous à vous consacrer à mon Coeur Immaculé. Alors,je pourrai faire de vous les parfaits ministres de la Rédemption accomplie par Jésus.
De cette ville, située sur l’Océan Pacifique, qui mar 492
que la frontière entre l’Occident et l’Orient, je vous appelle tous à répondre à mon dessein, qui, de jour en jour, se fera plus manifeste: L’Eglise et le monde verront s’accomplir le plus grand miracle de la divine miséricorde.»

Montréal
(Canada), 8 septembre 1983
Fête de la Nativité de Marie

Les plus petits de mes enfants

«Je suis en train de rassembler, dans toutes les parties du monde, mes enfants les plus petits pour les réunir dans ma cohorte et pour les déposer au plus profond de mon Coeur Immaculé. Fils de prédilection, écoutez leur voix, qui demande votre aide; courez à leur rencontre, prenez-les dans vos bras et portez-les tous à votre céleste Maman.
Petits sont pour moi tous les enfants déjà conçus et qui sont tués volontairement alors qu’ils sont encore dans le sein de leurs mères. L’amour et l’angoisse de votre céleste Maman et de l’Eglise pour leur salut, en même temps que le sang innocent versé par ceux qui méprisent la loi de Dieu et lui désobéissent, sont déjà un baptême de désir et de sang qui les sauve tous.
Petits et sans défense sont pour moi aussi les petits enfants qui vivent et grandissent, mais auxquels on enseigne des erreurs et auxquels on présente comme valeurs de vraies transgressions de la loi de Dieu.
Petits sont pour moi les jeunes qui s’ouvrent à la vie dans un monde devenu un désert parce que privé
493

51