61

1er janvier 1984

Fête de Marie très sainte, Mère de Dieu

Prenez courage

«Commencez cette nouvelle année dans la lumière de ma divine maternité. Fils de prédilectjon, cette fête doit être pour vous t~~us un signe de confiance et d’espérance.
Prenez courage: je suis la Mère de la grâce et de la miséricorde. Si la nouvelle année s’ouvre au milieu de nuages menaçants qui s’amoncellent à l’horizon, si l’humanité est incapable de trouver le chemin de son retour à Dieu, si le monde accumule les forces de désagrégation du mal et de la mort, si l’insécurité et la peur marquent le déroulement de vos jours, regardez vers moi comme vers la Mère de la divine miséricorde.
Je me pesuche aujourd’hui sur cette génération, si malade et si menacée, avec l’amour d’une maman envers ses enfants les plus nécessiteux et les plus exposés au danger. De mes mains immaculées, j’accueille toutes les souffrances et les immenses misères de l’humanité et je les présente au Coeur de mon fils Jésus pour qu’il fasse descendre sur le monde le fleuve de son amour miséricordieux.
Prenez courage, parce que Jésus vous aime de sa divine tendresse et que votre céleste Maman est toujours au milieu de vous pour partager difficultés et dangers.

Prenez courage: je suis la Mère du Sauveur et de votre Rédempteur. Jésus vous a rachetés pour toujours
515

61