77

Altotting (Allemagne), 30 août 1984 Retraite sous forme de Cénacle
pour les Prêtres du M.S.M. de langue allemande

Mère de la Foi

«Je suis la Mère de la foi. Je suis la Vierge fidèle. Fils
bien-aimés d’Allemagne, de Suisse, d’Autriche, des Pays-Bas et de Hongrie, je me réjouis vivement pour ces jours de retraite que vous passez avec moi sous forme de Cénacle continu.
Combien votre prière ardente et continuelle console mon Coeur Immaculé, qui, à présent plus que jamais, est entouré d’une grande couronne d’épines. Dans vos pays existe pour vous un grand danger, qui suscite à mon Coeur maternel de lourdes préoccupations, parce que les hérésies se répandent de plus en plus, parce qu’on cherche à affaiblir le lien qui vous unit au Pape et parce que tant de fidèles s’écartent de la dévotion envers votre céleste Maman.
En ces jours de Cénacle, je fais descendre de mon Coeur Immaculé, des grâces extraordinaires sur vous et sur tous mes enfants qui me sont consacrés. Je veux obtenir pour vous de la part de l’Esprit-Saint le don~ d’une transformation spirituelle, qui vous conduira à être aujourd’hui des courageux témoins.

Soyez témoins de la foi. Gardez dans la vraie foi tous ceux qui vous sont confiés. C’est pourquoi, défendez- les contre le péril si répandu aujourd’hui de tomber dans l’erreur. N’acceptez jamais aucune erreur. Démasquez-la lorsqu’elle se présente d’une manière cachée sous l’apparence de la vérité: elle est alors
546
encore plus dangereuse. Ne craignez pas d’être, en raison de cette attitude, considérés comme retardataires et pas assez modernes; car, comme Jésus lui-même, son Evangile reste toujours le même: hier, aujourd’hui et toujours.
Renouvelez souvent avec les fidèles votre profession de foi et demandez-moi, à moi la Mère de la foi, la grâce de rester toujours dans la vérité que vous a révèlée mon divin fils Jésus.

Soyez témoins de l’unité. Restez surtout unis au Pape, établi par Jésus comme fondement de l’Eglise. Aujourd’hui ne pourront se maintenir dans la foi que ceux qui restent unis au Pape. Ecoutez-le, suivez-le, répandez couragement son enseignement.
Soyez unis aussi à vos Evêques par la prière, par le bon exemple, par votre collaboration effective. Qu’ils soient aidés par votre témoignage de vie à bannir de la sainte Eglise de Dieu les erreurs, et qu’ils soient encouragés dans leur difficile mission par votre obéissance et par votre amour filial. Entraînez tous les fidèles à cette unité de vie avec les Evêques qui sont unis au Pape.
Vous consolerez alors mon Coeur, qui est si angoissé aujourd’hui et si profondément blessé en raison de la division profonde qui a pénétré jusqu’au sein de l’Eglise.

Soyez témoins d’une vraie dévotion envers moi. Dans vos pays existe une forte tentative pour me bannir de la vie et de la piété de tant de mes enfants. A vous échoit la mission de me faire briller de nouveau sur votre chemin. C’est pourquoi je vous invite à multiplier les Cénacles de prière et de vie avec moi. Faites-les partout.
547

77