3

Aucune créature n’a jamais pu aimer le Seigneur comme a su l’aimer ta Maman du ciel.
L’Esprit du Père et du Fils te pousse à une grande soif de parfait amour et c’est ainsi que ton âme est spontanément orientée vers la recherche du Coeur de la Maman.
C’est moi, mon fils, qui t’apprendrai à aimer de plus en plus Dieu et ton prochain. Je donnerai à ton coeur ma capacité même d’amour. Je t’aiderai à supprimer en Loi toute autre aspiration pour t’amener à un simple, continuel et pur acte d’amour.
C’est ainsi que tu réaliseras ta vocation (...).
Mon unique joie est celle de t’amener à l’amour, afin que mon Coeur lui-même puisse, dans le tien, aimer la très sainte et divine Trinité.»
Tu seras enÉièrement renouvelée
Rome, 15 janvier 1977
«Mes fils bien-aimés, mon Eglise est devenue, aujourd’hui plus que jamais, la cible contre laquelle se déchaîne mon adversaire, avec une violence de plus en plus grande.
Le Vicaire de mon Fils Jésus a pressenti ce moment de lutte décisive et m’a solennellement proclamée Mère de l’Eglise.
De même que je suis vraiment Mère de Jésus, de même je suis vraiment Mère de l’Eglise qui est son Corps Mystique. Et, comme Maman, je regarde aujourd’hui ma Fille avec appréhension, et avec une douleur qui grandit de plus en plus.
196
Mon Coeur Immaculé est encore transpercé d’un glaive en voyant que mon adversaire viole de plus en plus l’Eglise.
Satan s’est vraiment introduit à l’intérieur de 1’Eglise et, chaque jour, il moissonne ses victimes parmi les Pasteurs eux-mêmes. Il a réussi à en obscurcir la lumière par les ténèbres de l’erreur qui veut tout envahir.

Parfois le Vicaire de mon Fils se trouve comme isolé de ses enfants, qu’il doit cependant conduire, et la croix qu’est pour lui cette souffrance s’appesantit de jour en jour.
Parmi ceux qui l’entourent, il y en a, quelquefois, qui n’agissent pas par amour envers lui, mais plutôt mus par un esprit d’orgueil et par une soif de domination.
Satan veut frapper aussi la Hiérarchie dans le lien de la charité et de son unité.
Combien sont aujourd’hui les Pasteurs qui ne s’aiment pas et ne s’aident pas mutuellement?
Beaucoup se critiquent et souvent s’opposent, ne cherchant qu’à s’élever en hâte et toujours plus haut, piétinant parfois jusqu’aux exigences naturelles de la justice.

Même sur d’importants problèmes, combien sont-ils ceux qui, dans l’amour de la vérité, ont unanimité de pensée et d’action?
C’est ainsi que les Prêtres, ces fils de ma prédilection maternelle, peuvent être, par conséquent, abandonnés à eux-mêmes.
C’est pourquoi deviennent plus nombreux ceux qui, séduits par la confusion générale, sont victimes de
197

3