34

Alors tout ce qui est è moi sera éSalement vOire et, finalement, je pourrai moi-même revivre en vous

Ce sera moi, vivant dans les plus petits de mes fils, qui conduirai à son achèvement l’oeuvre que la très sainte Trinité m’a confiée, afin que sa plus grande gloire puisse resplendir sur le monde.
Et vous, vous serez les témoins de tout ce que le Coeur Immaculé d’une Maman, qui n’est que miséricorde, saura faire en ces années pour amener au salut tous ses pauvres fils égarés.»

Floride (Etats-Unis), 13 mai 1978
Anniversaire de la première apparition
à Fatima

Mon heure est arrivée!

«Vois mes merveilles dans toutes les parties du monde! Mes fils bien-aimés répondent avec une générosité de plus en plus grande et moi-même, je les rassemIJIe clans ma cohorte, maintenant rangée en ordre de bataille.
Dans cette grande nation aussi, chaque jour, tu rencontres les Prêtres en des Cénacles de prière et de fraternité.
Vous avez accueilli mon invitation et vous vous réunissez.
Ma tâche est de vous réunir, de vous former et de vous préparer.

L ‘heure de la grande bataille est arrivée!
A mes ordres, vous devez témoigner, par la parole et par l’exemple, de votre fidélité à Jésus, à l’Evangile et à l’Eglise.
Bientôt, tout le monde verra l’Eglise refleurir et se renouveler sous l’action de votre Maman du ciel.
Vous, continuez à marcher dans la docilité, dans l’humilité, dans la confiance.

Mon heure est arrivée!
Je donnerai mon esprit à tous mes petits enfants afin que, par votre intermédiaire, je puisse moi-même, aujourd’hui encore, vivre et agir.
Ainsi le monde entier verra le plan d’amour que le Coeur Immaculé de votre Maman du ciel est en train de réaliser pour l’avènement du Règne de mon Fils Jésus.»

Nagasaki (Japon), 3 juin 1978
Fête du Coeur Immaculé de Marie

Toute l’Eglise dans mon refuge

«Je t’ai amené aujourd’hui dans cette grande nation d’un nouveau continent, pour y vivre la fête de mon Coeur Immaculé.
Tu es dans la ville baignée du sang des premiers martyrs japonais et tu te trouves dans le lieu même où une arme terrible, en un seul instant, a tué des milliers et des milliers de mes pauvres enfants.
A côté de toi, se trouve l’église sur laquelle a explosé la bombe atomique.
Mon petit enfant, ce lieu et ce jour sont pour toi un signe et, par ton intermédiaire, d’ici, je veux le donner aujourd’hui aussi à tous mes fils bien-aimés.
260
261

34