37

Je désire que ce message soit publié et mis au nombre de ceux qui sont contenus dans mon livre.
Je désire qu’il soit diffusé dans le monde entier, parce qu’aujourd’hui, je vous appelle tous, de toutes les parties du monde, à être une couronne d’amour, d’adoration, d’action de grâces et de réparation, sur le Coeur Immaculé de Celle qui est vraie Mère - Mère joyeuse, mais aussi Mère si douloureuse - de la très sainte Eucharistie.
Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint- Esprit».
Bagni di
Tivoli (Rome), 15 août 1986
Assomption de Marie au ciel

Vous donnerez la paix du coeur

«Contemplez votre céleste Maman, montée dans la gloire du paradis, aussi avec son corps. Je fais descendre aujourd’hui sur vous tous, mes enfants, une pluie de grâces. La lumière de mon corps glorieux vous illumine et vous indique la voie que vous devez suivre. C’est la voie de la pureté, de l’amour, de la prière, de la souffrance, de la sainteté. C’est la voie d’une vie intimement unie à Jésus.
Ainsi, vous aussi, tout en vivant encore sur cette terre, vous pouvez être illuminés, enveloppés de la lumière qui resplendit au ciel. La lumière de mon corps glorieux resplendit pour vous d’une manière de plus en plus intense, surtout en ces temps si difficiles et si douloureux, pour vous consoler et vous encourager dans vos difficultés quotidiennes. Vous êtes appelés aujourd’hui à vivre les heures sanglantes de la purification, 646
parce qu’à présent sont arrivés les grands événements, que je vous ai prédits en ces années.
Aussi avez-vous besoin de ma maternelle consolation pour résister au découragement. Regardez vers le ciel, où votre céleste Maman est montée avec son âme et son corps, et vous serez consolés par moi. Vivez, de coeur et d’âme, en paradis, où Jésus a déjà préparé une place pour chacun de vous, et rien ne troublera votre paix.
La lumière de mon corps glorieux vous attire dans le sillage de mon très suave parfum. C’est le parfum de toutes les vertus qui ont orné le jardin de ma vie terrestre; c’est l’arôme céleste de toute ma beauté immaculée. Je veux répandre aujourd’hui sur vous tout le parfum suave de la pureté, de l’humilité, de la simplicité, du silence, de la prière, de la docilité, de l’obéissance, de la contemplation.
Alors, vous répandrez vous aussi le parfum céleste de votre Maman immaculée. Ainsi, vous donnerez à tous la paix du coeur et vous deviendrez aujourd’hui des instruments de ma paix. Parce que vous êtes les fils de prédilection de votre Maman, montée dans la gloire du ciel et qui, en ces temps, désire être invoquée par tous comme la Reine de la Paix».

Dongo (Como), 6 septembre 1986
Anniversaire du miracle des larmes
et premier samedi du mois

Mon Coeur saigne

«Je suis votre Maman si douloureuse. Aujourd’hui encore, je fais tomber de mes yeux miséricordieux des larmes abondantes. Elles veulent vous faire compren647

37