4

reconnaissant, heureux et en même temps douloureux, et je vous dépose sur son autel pour que vous puissiez être offerts pour l’accomplissement parfait de sa sainte volonté».

Sanctuaire de Castelmonte (Udine), 9 février 1985 (Après la récitation du Chapelet)

Ma Parole

«Fils bien-aimés, vous êtes venus dans mon sanctuaire, en esprit de prière et de réparation. Vous êtes montés en pèlerinage en ce lieu où je vous attends pour vous remplir de grâces, de réconfort et de maternelle consolation.
Chaque fois que vous venez aux pieds de mon Image si vénérée, pour m’apporter votre hommage filial d’amour, je fais descendre de mon Coeur Immaculé beaucoup de grâces sur vous, sur tous mes fils de prédilection du monde, sur l’Eglise, sur mes pauvres enfants pécheurs, sur l’humanité si menacée par le mal, la haine, la violence, la guerre et rendue aride par le péché et par une immoralité de plus en plus répandue.
En cette maison, votre céleste Maman vous console et vous encourage, elle vous forme et vous conduit, elle vous fortifie et vous affermit par la parole qu’elle vous donne pour vous indiquer le chemin.
Oh! combien vous est nécessaire aujourd’hui ma parole maternelle! C’est pourquoi je la fais jaillir de mon Coeur d’une manière de plus en plus abondante. Puissiez-vous en sentir le désir profond! Accueillez-la avec humilité et docilité; méditez-la dans votre coeur; réalisez-la dans votre vie.
578
Ma Parole est avant tout une fleur de Sagesse, que je fais descendre du ciel. Elle part de la Sagesse éternelle, du Verbe. C’est lui qui est la Sagesse incréée, qui révèle le dessein du Père, dont il est la parfaite image.
Cette Sagesse, incarnée dans mon sein virginal, de Parole qu’elle était, est devenue homme, et la mission lui échoit de donner toujours aux hommes le don de l’éternelle Vérité.
Cette Parole divine, contenue dans la Sainte Ecriture, et surtout dans 1’Evangile, est la seule lumière qui doit vous guider.
Mais elle est aujourd’hui entourée de tant de nuages, parce qu’on veut l’interpéter selon la manière humaine de raisonner et de voir, et souvent, elle n’est plus présentée dans son intégrité. Les erreurs se répandent et lorsque vous vous approchez du dessein de Dieu, vous êtes empêchés de la comprendre dans sa plénitude, parce que vous adoptez une attitude trop humaine, qui ne veut comprendre que par la raison. C’est là une attitude d’orgueil, la moins indiquée pour vous approcher du grand mystère de Dieu.
Pour comprendre sa Vérité, vous devez être petits; pour la voir dans la juste lumière, vous devez être pauvres; pour la garder dans son intégrité, vous devez être simples; pour la donner aux autres, dans la splendeur de son authenticité, vous devez être humbles. C’est pourquoi je vous forme par ma parole à l’humilité, à la simplicité, à la petitesse. Je veux vous amener à être comme autant de petits enfants, parce qu’alors seulement je peux vous parler.
Ma parole est une fleur de Sagesse, qui vous fornie grâce à l’Esprit-Saint, qui vous est donné par le Père et le Fils, et qui vous conduit à une intelligence de plus en
579
n

4