1

Dongo (Como), 1er janvier 1988
Fête de Marie très Sainte, Mère de Dieu

Illuminez la terre

«Contemplez aujourd’hui votre céleste Maman et invoquez-la tous pour obtenir le grand don de la paix. Par la solennité de ma divine maternité, vous commencez une nouvelle année, spécialement dédiée à ma vénération, parce qu’elle m’a été consacrée.
Je porte dans mon Coeur Immaculé un désir profond qu’aujourd’hui je veux vous révéler, à vous, mes petits enfants qui, par votre consécration, vous êtes totalement confiés à moi.
-
Avant tout, je vous confie ma profonde amertume,
suscitée par le fait que, pour beaucoup de fils de l’Eglise, jusqu’à présent, cette année s’est passée dans la plus grande aridité. Alors que je suis profondément
reconnaissante envers mon Pape Jean Paul II pour l’ardeur avec laquelle il rappelle à tous les dons de cette année, à moi consacrée, je dois exprimer aussi ma profonde souffrance devant l’attitude de complète indifférence adoptée par tant d’évêques, de prêtres, de religieux et de fidèles. Dans combien de diocèses, rien encore n’a été fait de ce qui avait été établi pour bien vivre cette année, à moi consacrée, en favorisant les pratiques de piété envers moi, les pèlerinages dans mes sanctuaires, où il est possible d’acquéiir aussi l’indulgence jubilaire spéciale!
Mon adversaire, qui, en ces jours, s’est déchaîné avec une violence particulière, met tout en oeuvre pour empêcher que cette année suscite un renouveau général de dévotion et de prière envers moi. Les forces de
739

1