15

Pierre, le Pape réaffirme aujourd’hui la foi totale dans le Christ, Fils de Dieu; et comme un nouveau Paul, il parcourt toutes les régions du monde pour proclamer avec courage son Evangile de salut.
Soutenez le Pape par votre filiale unité. Priez pour lui, souffrez avec lui, aimez-le, entourez-le d’une force puissante d’humble et courageuse obéissance.
Le coeur du Pape saigne aujourd’hui à cause d’un Evêque de la sainte Eglise de Dieu, qui, par une ordination épiscopale arbitraire, décidée contre sa volonté, ouvre dans l’Eglise catholique un schisme doulou reux.
Mais ce n’est que le commencement. De fait, beaucoup d’Evêques ne sont plus unis au Pape à présent et ils parcourent un chemin opposé à celui qu’il indique. C’est là une division plus grande et plus dangereuse, même si elle n’est pas encore visible, qui fait souffrir et saigner mon Coeur de Maman et qui fait presque chanceler mon Pape sous le poids d’une croix trop pesante.
Je vous ai préparés pour que vous puissiez l’aider à porter sa grande croix. C’est pourquoi a sonné l’heure où doit apparaître dans toute sa force et toute sa splendeur la grande armée qu’en ces années, dans le silence et le secret, je mc suis formée dans toutes les parties du monde, par mon Mouvement Sacerdotal Marial, pour la défense et le puissant soutien du Pape.
Aussi commence à se dessiner clairement le dessein du petit troupeau, qui restera fidèle au Christ et à son Eglise, gardé dans le jardin de mon Coeur Immaculé)>.


768
Rubbio (Vicenza), 15 août 1988 Assomption de Marie très Sajnte au ciel et clôture
solennelle de l’Année Mariale

Je suis Intervenue fortement

«Fils bien-aimés, vivez dans ma paix. Vous regardez aujourd’hui vers moi, la Dame vêtue de soleil, au jour où toute l’Eglise vénère le privilège de mon assomption corporelle au ciel. Mon Pape a choisi cette solennité pour clôturer officiellement l’espace de temps, à moi consacré par une année mariale spéciale en mon honneur, commencée le jour de la Pentecôte de l’année dernière.
Même si cette année n’a pas été vécue selon les attentes et les désirs de mon Coeur Immaculé, j’ai cependant accueilli cet hommage spécial que mon Pape a voulu m’offrir au nom de toute 1’Eglise. En cette année mariale, qui vit aujourd’hui sa conclusion, je suis intervenue fortement dans la vie de l’Eglise et de l’humanité.
En cette année mariale, j’ai pu exercer mon action maternelle dans les coeurs, les âmes et les vies de tant de mes enfants, qui m’ont ouvert la porte de leur existence. J’ai surtout pu exercer mon grand pouvoir dans la vie de tous ces fils qui se sont complètement confiés à moi par leur acte de consécration à mon Coeur Immaculé. Dans mon céleste jardin, j’ai préparé de nombreux germes de grande sainteté pour la nouvelle ère qui est à vos portes.
En cette année mariale, je suis intervenue fortement
J aussi dans la vie de l’Eglise. Les forces ténébreuses du mal l’assaillent à présent de toutes parts; les obscurs complots tramés par la franc-maçonnerie, avec l’aide
769

15