36

Milan, 3 juin 1989
Premier samedi et fête du Coeur Immaculé de Marie
La bête semblable à une panthère
«Fils bien-aimés, vous vous réunissez aujourd’hui dans les Cénacles de prière pour célébrer la fête du Coeur Immaculé de votre céleste Maman. De toutes les parties du monde, je vous ai appelés à vous consacrer à mon Coeur Immaculé; et vous avez répondu avec amour filial et générosité. Je me suis formé maintenant t-an cohorte, composéc dc ccux de mes enfants qui ont ncc~ueil1i mon invitation cL ~cout~ ma voix.

Le temps est arrivé où mon Coeur Immaculé doit être glorifié par toute l’Eglise et toute l’humanité. C’est pourquoi, en ces temps de l’apostasie, de la purification et de la grande tribulation, mon Coeur Immaculé est le seul refuge et le chemin qui vous conduit au Dieu du salut et de la paix. Par-dessus tout, mon Coeur Immaculé devient aujourd’hui le signe de ma victoire certaine dans la grande bataille qui se déroule entre les partisans de l’énorme Dragon rouge et les disciples de la Dame vêtue de soleil.

Dans cette terrible bataille surgit de la mer, au secours du Dragon, une bête semblable à une panthère. Si le Dragon rouge est l’athéisme marxiste, la bête noire est la franc-maçonnerie. Le Dragon se manifeste avec la vigueur de sa puissance; la bête noire, au contraire, agit dans l’ombre; elle se cache, de manière à pouvoii entrer partout. Elle a les pattes d’un ours et la gueule d’un lion, parce qu’elle agit partout avec ruse et par les moyens de la communication sociale, c’est-à-dire de la propagande.
810
Les sept têtes indiquent les diverses loges maçonniques, qui agissent partout d’une manière rusée et dangereuse.
Cette bête noire a dix cornes et, sur les cornes, dix diadèmes, qui sont des signes de domination et de royauté. La franc-maçonnerie domine et gouverne dans le monde entier par les dix cornes. Dans le monde biblique, la corne a toujours été un instrument d’amplification, un moyen de faire entendre plus puissamment sa voix, un puissant moyen dc communication. C’est pourquoi Dieu a communiqué se. volonté à son peuple par le moyen de dix cornes qui ont fait connaître sa loi:
les dix commandements. Celui qui les accueille et les observe marche dans la vie sur te chemin de la divine volonté, de la joie et de la paix. Celui qui fait la volonté du Père, accueille la Parole de son Fils et participe à la Rédemption accomplie par lui. Jésus donne aux âmes la vie même de Dieu, à travers la grâce qu’il nous a méritée par le sacrifice accompli sur le Calvaire.
La grâce de la Rédemption est communiquée par le moyen des sept sacrements. Avec la grâce sont insérés dans l’âme des germes de vie surnaturelle, qui sont les vertus. Parmi elles, les plus importantes sont les trois vertus théologales et les quatre vertus morales cardinales: foi, espérance, charité, prudence, force, justice et tempérance. Au soleil divin des sept dons du Saint- Esprit, ces vertus germent, croissent, se développent de plus en plus et conduisent ainsi les âmes sur le chemin lumineux de l’amour et de la sainteté.

La tâche de la bête noire, c’est-à-dire de la francmaçonnerie, est de combattre, de manière rusée mais tenace, pour empêcher les âmes de parcourir ce chemin
811

36