50

et recourir aussi aux moyens qui empêchent les enfants de naître. On en est arrivé à la justification et à l’exaltation des actes impurs contre nature et même à proposer des lois qui mettent sur le même pied que la famille la vie commune entre homosexuels.
Jamais comme aujourd’hui, l’immoralité, l’impureté et l’obscénité n’ont été objets de propagande continuelle à travers la presse et tous les moyens de communication sociale. La télévision surtout est devenue l’instrument pervers de ce bombardement quotidien d’images obscènes, destinées ~ corrompre la pureté de l’esprit et du coeur de tous. Les endroits de divertissement, particulièrement les cinémas et les discothèques, sont devenus des lieux de profanation publique de la dignité humaine et chrétienne. C’est le temps où le Seigneur notre Dieu est continuellement et publiquement offensé par les péchés de la chair.
La divine Ecriture vous a déjà avertis que celui qui pèche par la chair, trouve dans sa chair même sa juste punition. C’est ainsi qu’est arrivé le temps où l’Ange du premier fléau passe sur le monde pour qu’il soit châtié selon la volonté de Dieu.
L ‘Ange du premier fléau imprime dans la chair de ceux qui se sont laissé marquer du sceau du monstre sur le front et sur la main et ont adoré son image, une plaie douloureuse et maligne, qui fait crier de désespoir ceux qui en sont frappés. Cette plaie représente les douleurs physiques qui frappent le corps à cause de maladies graves et inguérissables. La plaie douloureuse et maligne est un fléau pour toute l’humanité, aujourd’hui si pervertie, qui a construit une civilisation athée, matérialiste et qui fait de la recherche du plaisir le but suprême de la vie humaine.
838
Certains de mes enfants en sont frappés à cause de leurs péchés impurs et de leurs désordres moraux; ils portent en eux-mêmes le poids du mal qu’ils ont accompli. D’autres, au contraire, sont frappés, même des bons et des innocents; leur souffrance sert alors au salut de beaucoup de méchants, en raison de la solidarité qui vous unit tous.
Le premier fléau sont les tumeurs malignes et toutes sortes de cancers, contre lesquels la science ne peut rien faire, nonobstant ses progrès dans tous les secteurs; des maladies qui se répandent de plus en plus et frappent le corps humain, en le dévastant par des plaies très douloureuses et malignes.
Fils bien-aimés, pensez à la diffusion de ces maladies inguérissables dans toutes les parties du monde et aux millions de morts qui en sont les victimes.
Le premier fléau est la nouvelle maladie du sida, qui frappe surtout mes pauvres enfants victimes de la drogue, des vices et des péchés impurs contre nature.
Votre céleste Maman veut être pour tous aide, soutien, réconfort et espérance, en ces temps où l’humanité est frappée par ce premier fléau. C’est pourquoi je vous invite à marcher sur le chemin du jeûne, de la mortification et de la pénitence.
Aux enfants je demande de croître dans la vertu de la pureté; je souhaite que, dans ce chemin difficile, ils soient aidés par les parents et les éducateurs.
Aux jeunes je demande de se former à la domination de leurs passions par la prière et la vie d’union avec moi; et qu’ils renoncent à aller au cinéma et dans les discothèques, où il y a un danger grave et continuel d’offenser cette vertu qui est si chère à mon Coeur Immaculé.
839

50