21


20 III 2011 messe avec adoration de Jésus dans Najœw.Sakramencie autel.

13 III 2011 D OES il est vrai que Dieu a dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? Dont sont les mots? Qui est qui pose une question?Parler serpent avec une femme. L'appel d'une femme avec un serpent. Il ne semble pas réel. Une conversation préoccupations de Dieu, la Parole de Dieu.Le Seigneur Dieu commanda à l'homme, de tous les arbres du jardin tu pourras manger. Alors, où est la vérité? Même avant la création de la femme, le Seigneur Dieu prit l'homme et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et le garder. Je lui ai dit d'abord ce qui vaut pour chaque arbre, tu pourras manger, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas. Un t arbre eul mai Ace bon à manger, adapté pour acquérir des connaissances, la loi du dix commandements, Dieu n'a lieu alliance: foi, espérance et amour. Le lieu de grâce et d'ouverture à l'immortalité en Dieu, il vous suffit de persévérer dans l'alliance jusqu'à la fin du procès de temps, le temps de la tentation, temps, temporel, pèlerinage terrestre versle ciel. Il n'y a pas fixé Lo soi-même comme Dieu l'a voulu, il arriva que la femme a sauté de l'arbre du fruit défendu, mangea, et donna à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. Et puis les veines des trous des yeux de tous deux, et ils connurent qu'ils étaient nus. Il n'a pas indiqué fruits de l'arbre de la connaissance était toxique, mais que l'homme d'interdiction ci-dessus ne sera pas en mesure de continuer à manger le fruit d'un autre arbre appelé l'arbre de vie. Alors le Seigneur Dieu le chassa du jardin d'Eden pour cultiver le sol d'où il a été pris. Et les mettre humaine, Dieu a placé le jardin d'Eden les chérubins et une épée flamboyante pour garder le chemin de l'arbre de vie. Alors bzwzglêdna incapacité à revenir sur leurs propres à l'état d'innocence, l'immortalité, l'amitié avec Dieu. Les gens voulaient rattraper avec Dieu, atteignant pour l'auto-détermination pour le bien du mal moral, et cruellement déçus. Et ce vieux serpent les a trompés, l'esprit de rébellion contre Dieu, Satan, le diable. Si objawienu Dieu est représenté un animal, la saleté de la bête, il appartient aux créatures que Dieu a créé, mais il ne résiste pas à l'alliance avec lui, il partit de la loi de Dieu, et maintenant ajouté au mal en faisant glisser niepos³uszeæstwa face mots de l'humanité à niewiaty: Vous ne mourrez pas! Mais Dieu sait que quand vous mangez de cet arbre, ouvrez vos yeux et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Démarrer une nouvelle fois la réparation humanité, de réparer eux-mêmes. Ce monde dans lequel nous vivons est sous pression pour les mêmes tentations: Est-il vrai? Où est-il? Qui connaît la vérité? Deux ans se sont écoulés mille, la vérité a été révélée à nouveau l'humanité pécheresse. Verbe incarné de Dieu, le Fils de Dieu a effectué les travaux de restauration de personnes ayant accès à l'arbre de vie. Dans le nouveau monde révélé l'alliance nouvelle et éternelle, à travers mon corps, donné pour vous, à travers mon sang pour vous et pour la multitude en rémission des péchés coulé. C'est le nouvel évangile Testament du salut, la grâce de la rédemption, la victoire sur Satan, l'enfer et la mort. New homme laissant les descendants d'Adam et Eve, et en acceptant et accepté par Dieu le Père comme un enfant de Dieu, un frère et une sœur de Jésus de Bethléem, Nazareth, Jérusalem. Du haut de la Transfiguration et le sommet du Golgotha. Il peut devenir membre de la résurrection et la vie éternelle dans le monde à venir. C'est ce que nous considérons dans l'Evangile d'aujourd'hui est le nôtre. Avec Jésus, nous surmontons le mal.Sans Jésus nous succombons à la faiblesse de notre nature entachée par le péché originel. C'est le moment du salut, de travailler ensemble pour nous protéger contre la perte loin de la beauté de Dieu, Dieu de vérité, le bien divin. Nous approchons les dimensions finales de notre pèlerinage terrestre à travers le monde, par le mot ziemiê.Zyjmy qui sort de la bouche de Dieu ..


21