211



4/01/2015 Epiphanie

Et tous les rois l'adoreront, toutes les nations le serviront. C'est aussi la parole de Dieu entendue aujourd'hui. Quand? Entre la première et la deuxième lecture. Les paroles du Psaume sont tirées de la Sainte Bible. Le refrain aussi, et comment était-ce? Répétons-le: ils adoreront le Seigneur tous les peuples de la terre. Terre? Oui. Donc, ce n'est pas encore le paradis? Non, c'est sur la terre. Si alors Dieu a fait venir trois maris de l'Extrême-Orient juste pour adorer le nouveau-né Jésus, Dieu ne voudrait-il pas nous convaincre de cette manière que ce que nous entendons doit aussi s'accomplir? Vous verrez et serez rayonnants, alors, frissonnerez et déploierez votre coeur, quand les ressources des nations viendront à vous, avec de l'or, avec de l'encens et avec le chant des hymnes en l'honneur du Seigneur. À qui le Saint-Esprit a-t-il adressé ces paroles? Lève-toi, brille Jérusalem, car le Seigneur brille au-dessus de vous? Êtes-vous des anges au paradis? Est-ce pour l'Église sur terre? Qu'en penses-tu? Je suppose par la foi que c'est notre église sur terre, en commençant par la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph. Joseph semble être absent de l'Évangile quand les voyageurs avec des cadeaux: de l'or, de l'encens et de la myrrhe entrent dans la maison. Mais Joseph sera celui qui sauvera l'Enfant d'une mort certaine de la part d'Hérode. Comment? Par obéissance! Il a eu une révélation privée et a cru que c'est l'Ange du Seigneur qui lui a dit dans un rêve: Lève-toi, prends l'Enfant et sa Mère et fuis en Egypte. Afin que la parole de Dieu s'accomplisse, que tous les rois adorent le Seigneur en l'adorant, il est logique que tous les autres disparaissent d'avance de la face de la terre. Que la Parole de Dieu soit accomplie, que toutes les nations le servent,

La Parole de Dieu ne laisse aucun doute sur le fait que cela se produira sur terre avant que la question des cieux ne soit résolue pour l'éternité. C'est Dieu qui, au premier abord, remplit ces promesses de paix et de vie dans la vérité de tous les dirigeants et de tous les peuples et nations réunis. Et aussi séparément. Chaque nation le fera personnellement dans sa propre langue, selon son choix démocratique et libre, donnant à Dieu la première place en tout, pour régner de la mer à la mer du fleuve jusqu'aux extrémités de la terre. Que Dieu gouvernerait chaque peuple et chaque nation avec justice et conformément à sa loi éternelle, naturelle et ecclésiastique. Oui, que nous y croyions ou que nous ayons accès à ceux qui choisissent des doutes, ou même rejetons une telle éventualité, que de telles choses se produiront sur la terre, Dieu fera ce qu'il a dit, Il ne s'est pas trompé,

Combien ces angoisses d'Hérode sont-elles ridicules? Il veut barrer la route à un petit enfant, à peine né, quand il en a entendu parler. Cette horreur qui l'a saisi et avec lui, toute Jérusalem n'a révélé que le vide de sa vie et la vie de ceux qui connaissaient les Saintes Écritures, mais ils ne vivaient pas quotidiennement. Nous ne verrons pas les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple à Bethléem, mais juste lire le public où le Messie devait naître, et entendu les voyageurs qui vont la distance sur son rendez-vous. Ce sera différent quand cela commencera à se produire, comme nous l'avons dit au début. Tous les Rois et les Paroles de ce monde, toutes les nations, tous les peuples et toutes les langues, seront énormément agités et ceux qui décident d'aller vers le Roi des Ages à venir le vivront et le loueront, le servant humblement, d'autres deviendront comme cette femme de Lot sur le rivage de la mer Morte, près de Sodome et de Gomorrhe, engourdie, transformée en colonne de sel. Dieu donnera sa cour à son roi, sa justice à son fils. Et il sera le Christ Roi qui gouverne les justes et les pauvres selon la loi naturelle et la loi de la grâce proclamée par l'Evangile. Alors, frères compatriotes, mettons cette vérité à droite et à gauche là où c'est possible. Que le Seigneur Jésus vienne libérer le pauvre qui l'appelle et les pauvres qui n'ont aucune protection. Il vient où? Dans l'Église, à travers l'Église et l'Église, avec son corps mystique, avoir pitié des pauvres et des pauvres, sauver les miséreux de la mort éternelle. La mort temporelle n'est pas terrible, mais cette seconde mort est quelque chose de terrible. Laissez-nous vivre avec les autres et non la mort, mais la vie, disons aux autres est une vie éternelle. Au-dessus de la terre, les ténèbres épaisses et les ténèbres enveloppent beaucoup plus de lieux et beaucoup plus d'âmes et de coeurs. Mais laissez l'espoir gagner!

211