256

La Société du Christ - l'Arrivée


Après avoir raconté en raccourcie condensé ma vie de l'homme et du chrétien que je suis avant de connaître ma nouvelle famille qui est la Société du Christ, je vais reprendre mon histoire aux événements de l'année décisive pour toute ma vie humaine et chrétienne: Ils s'agit de l'année 1971. L'indiscrétion coupable de ma part, comme me l'avait très bien fait savoir, mon camarade de classe au Lycée Général à Stary Sącz,Kazimierz (Casimir) Kotlarz - qui est comme moi prêtre religieux dans ladite Congrégation dans la Ville de Stargard près de Szczecin au nord-ouest de la Pologne, cette curiosité -je le reconnaît - indiscrète m'a permit de découvrir enfin ma route dans la vie, qui devrait passer d'abord par une grand Ville de Poznań, où se trouve la Maison Générale de notre Congrégation. Après s'être calmé de sa colère Kazimierz Kotlarz m'a révélé qu'il y a encore Joseph Migacz, assis juste dans le banc devant nous deux, son camarades du Monastère des Clarisses qui ont leur Cloître à Stary Sącz s'apprête aussi à entrer après le Bac à ce Séminaire de Poznań. A vrai dire, en ce moment-là, je ne savait pas qu'il s'agissait d'une Congrégation Religieuse et donc des Voeux: pauvreté, chasteté et l'obeïssance etc. Je pensait seulement que c'était quelque chose pour moi, parce que, depuis mon passage à Ciężkowice où se faisait le récroutement des candidats pour le Seminaire Diocésain de Tarnów, j'était dans le désaroi complet et je demandais au Seigneur de me donner un signe que dois-je faire dans le prochain avenir. Au début de l'année scolaire qui mène au Bac j'ai envoyé les documents pour l'Ecole Polytechnique de Wrocław, ville qu Sud-Ouest de Pologne, pour devenir un ingénieur en éléctricité ou éléctronique et je me suis inscrit au cours préparatoire avec la Professeur de Physiqe pour passer mon Bac de cette matière de choix. Le signe étant donné, je suis allé la voir pour lui dire que je changeais le domaine pour la Chimie; parce que les livres de cette matière étaient plus minces que ceux de la phisique! Cela parraît curieux mais c'était vrai et je gardais secret de la raison qui m'a poussé à le faire; je veux dire: Wroclaw pour Poznan. Kazimierz et Joseph, mes nouveaux confidents et bientôt frères dans la Communauté du Christ - Joseph Migacz est prêtre religieux Societas Christi et il travaille en Australie aussi longtemps que moi en France depuis 1982, mes confidents disais-je m'ont raconté leur péripeties avec la milice de l'Etat depuis le jour qu'à l'âge de 14 ans ils étaient embarqué en voiture de police après être signalés par le gardien de la Gare de Poznań; ils étaient mineurs et seuls à debarque à 4 heures du matin. On les convoquait de temps en temps pour les détourner de cette voie du Séminaire et on les a même ménacé qu'ils n'auraient pas leur Bac s'ils persistaient. Ils m'ont vivement conseillé d'être discret; sinon pas de Bac probablement. Le changement de la matière pour la prépa de ma part, il me semble bien a révéillé chez le Corps professoral des intérrogations: et ils se doutaient de mes manoeuvres puisqu'au jour de distribution des Certificats de Bac, le Responsable de notre classe m'a dit: N'oublie pas de m'inviter à ta Messe de Prémices; ce que j'ai fait sept ans plus tard. Le temps qui restait au Bac et au départ pour le Séminaire nous nous sommes rapprochés et j'ai connu de plus près l'église du Cloître fondé par Sainte Kinga en 1280. Elle était béatifie il y a longtemps mais la canonisation même si elle se justifiait n'arraivait pas. Ce sera chose faite 28 ans plus tard quand le Pape Jean-Paul II a visité Stary Sącz qui se trouvais sur les parcours des ses promenades du temps qu'il était l'Evêque de Cracovie et il a déclaré Kinga Sainte. Nous avons réussi notre Bac tous les trois et le jour du milieu de mois d'août,à la veille de la Fête de l'Assomption de la Sainte Vierge Marie nous nous sommes retrouvés après 9 heures de train à Poznań.Ainsi de la Région de Małopolska (Petite Pologne) nous nous sommes mutés dans la capitale de la Région de Wielkopolska(Grande Pologne) pour le temps des Etudes Supérieures en Philosophie (deux ans) et en Théologie(quatre ans). Mais avant tout cela c'est le Noviciat qui nous attendait d'abord, pas loin de Poznan à distance d'une dizaine de kilomètres - à Kiekrz chez les Religieuses de la Congrégation de Notre-Dame de miséricorde qui ont prêté des locaux pour cela à la demande de la Société du Christ. Plus tard j'ai appris que c'est de cette Congrégation de Religieuse qu'était mêmebra la Sainte Faustine et qu'elle a fait aussi dans sa vie un passage de service à Kiekrz donc dans cette Monastère. Et Elle en parle dans son Petit Journal.


256