268

J'aime la Pologne comme un religieux


En tant qu'un religieux j'ai vécu en Pologne dix ans entre 1972 et 1982. Mais je peux dire que je l'aimais en tant que religieux de la Société du Christ depuis 1932 c'est à dire depuis la fondation de cette Congrégation nouvelle en Eglise par le Primat de Pologne, l'Archevêque de Gniezno et de Poznań, le Cardinal August Hlond. Et c'était vingt ans avant ma naissance sur cette même terre de Pologne. Cela je sais demande une explication et je pense d'avoir des arguments pour le prouver. La Congrégation religieuse est une oeuvre de Dieu qui appelle les hommes à le suivre sur son plan et projet. Aucun membre alors s'il devient membre de cette Oeuvre n'agit plus en son nom personnel mais au nom de la Congrégation sous la responsabilité de ceux qui tiennent place et fonction des Supérieurs. Tout le bien spirituel naturel et surnaturel obtenu par une coopération avec Dieu dans cette Oeuvre Commune devient un héritage commun pour tous ceux qui en étaient pioniers, suivants et jusqu'aujourd'hui et ajourd'hui et après jusqu'à l'étérnité même si la Congrégation peut s'éteindre historiquement parlant par exemple par manque des nouveaux candidats. Alors mon amour de la Pologne en tant que religieux grâce à Dieu et à mes frères a commencé vingt ans avant que Dieu aie créé ma personne avec la collaboration de mes Parents Antoni et Janina. Si quelqu'un n'a pas été convaincu par cette explication ce n'est pas nécessaire; je donne mon témoignage et je n'ai pas prétention de convaincre quiconque que je dit vrai. Ma conscience est en paix et c'est ce que je cherche. Je remercie Dieu de m'avoir créé et de me vouloir être membre de la Société du Christ. Mon amour de la Pologne s'est ainsi élargi pour rejoindre une grosse partie des Polonais vivant en dehors de ses frontières. Et très concrètement et pratiquement en France depuis 1982. J'y étais envoyé par ma Congrégations dans les disposisions des Supérieurs Majeurs pour la Province qui aujourd'hui est franco-espagnole. En comptant le temps de ma présence naturelle et surnaturelle en tant que membre à part entièra de la Société du Christ je m'approche de 42 années pleines et active sur tous les aspect de la vie de l'homme consacré à l'Amour de Dieu et le Prochain; et ce Prochain c'est la Pologne toute entière, celle dont enfants vivent sur son territoire géographique et celle, la même dont les enfants sont géografiquement parlant dispersés et vivent sur les cinq continents de la terre. Ce travail de la Communauté est un service aux besoins de toutes sortes qui se présentes avec les personnes qui viennent nous rencontrer ou non; toute une partie d'aide est de l'ordre spirituelle naturel ou de l'ordre spirituel surnaturel que nous demandons et obtenons de Dieu directement comme des grâces par exemples des conversions, des consolations, des conseils, des informations données de vive voix, par télephone ou par internet. C'est aussi une formation qui est proposée: humaine et spirituelle et surtout la prière permanente de la Communauté pour nos compatriotes enparticulier ceux qui vivent à l'étranger et sont en situation d'un denger de s'éloigner de ces trois valeurs éviquée dans le chapitre précédent: Dieu,Honneur,Patrie et de perdre ces trois dons magnifiques reçu de Dieu: la Foi,la Charité et l'Espérance. Notre aide à la Pologne en ses enfants bien-aimés à vrai dire se fait plus par ce que nous sommes que par ce que nous faisons en pensée, en proles ou en actions. L'état de vie des religieux soient-ils prêtres,diacres ou simplement frères par la grâce de la vocation divine est fécond non pas seulement pour le Royaume des Cieux mais aussi pour l'histoire terrestre de la Patrie et de ses membres. J'écris ce témoignage en français qui m'empêche de présenter plus de renvoies aux activités et à la vie de notre Congrégation mais je mets ici renvoie au site internet que je présente http://casimir.kuczaj.free.fr/Francais/page_fr.htm http://catholique.pagesperso-orange.fr http://kuczaj.blogspot.fr Si vous entrez sur les sites proposés vous êtes déjà initié au sujet d'un autre chapitre: J'aime la France en tant que l'homme,le religieux,le diacre et le prêtre. Puisque je suis cent pour cent Polonais et cent pour cent Français. Les cartésiens peuvent me dire que le compte n'est pas bon. Il ne s'agit pas des calcules il s'agit de l'Amour qui ne calcule pas mais donne tout et se donne lui-même aussi bien sur le niveau naturel mais encore plus sur le niveau du monde surnaturel. Comprendra qui voudra!

268